Notre mer qui n’est pas au ciel

Publié le : , par  DE LUCAS, Erri

Cette prière « laïque » a été prononcée par Erri de Luca, écrivain italien, en avril sur une chaine de téléviston transalpine après la disparition de 800 migrants en Méditerranée et a été offerte au journal Panorama par son auteur.
Nous la reprenons du bulletin de la mission de la mer à Dunkerque.

Notre Mer, qui n’est pas au ciel
Et qui embrasse les confins de l’ile et du monde
Béni soit ton sel,
Béni soient tes fonds.
Accueille les bateaux surbondés sans une route sur tes vagues,
Pêcheurs sortis dans la nuit,
Leurs filets parmi les créatures,
Qui reviennent le matin
Avec la pêche des naufragés sauvés.

Notre Mer qui n’est pas au ciel,
A l’aube tu as la couleur du blé,
Au couchant du raisin de la vendange,
Nous t’avons semée de noyés
Plus que tout autre âge de tempêtes.

Notre mer qui n’est pas au ciel
Tu es plus juste que la terre ferme
Même quand-tu élèves des vagues comme des murs
Puis les abaisses en tapis.
Garde les vies, les vies tombées
Comme des feuilles dans l’allée,
Soit pour elles un automne,
Une caresse, une étreinte, un baiser au front
Une mère, un père avant le départ.

78 Bulletin Pêche et Développement n° 122, octobre 2015

AgendaTous les événements

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018